Mipes


Ménages


Ménages selon la catégorie socio-professionnelle de la personne de référence

Ménage

Un ménage, au sens du recensement, désigne l’ensemble des personnes qui partagent la même résidence principale, sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté. Un ménage peut être constitué d’une seule personne. Il y a égalité entre le nombre de ménages et le nombre de résidences principales. Les personnes vivant dans des habitations mobiles (les mariniers, les sans-abris) et les personnes vivant en communauté (foyers de travailleurs, maisons de retraite, résidences universitaires, maisons de détention, ...) sont considérées comme vivant hors ménage.

Remarque(s) Depuis 2004, avec le recensement rénové, les élèves ou étudiants majeurs vivant en internat, ainsi que les militaires vivant en caserne sans leur famille, sont considérés comme vivant hors ménage, alors qu’ils étaient rattachés au ménage de leur famille dans les précédents recensements de la population.

Personne de référence du ménage

La personne de référence du ménage est déterminée à partir de la structure familiale du ménage et des caractéristiques des individus qui le composent.

L’exploitation complémentaire du recensement permet de connaître les liens familiaux au sein des ménages et d’identifier plus précisément la personne de référence. La règle de détermination de la personne de référence du ménage est la suivante :
- si le ménage comprend une ou plusieurs familles dont au moins une contenant un couple, la personne de référence est, parmi les hommes de ces couples, le plus âgé des actifs ou, à défaut, le plus âgé ;
- si le ménage ne comprend aucune famille contenant un couple mais au moins une famille monoparentale, alors la personne de référence est, parmi les parents des familles monoparentales, le plus âgé des actifs ou, à défaut, le plus âgé ;
- si le ménage ne comprend aucune famille, la personne de référence est, parmi les personnes du ménage à l’exception des pensionnaires ou salariés logés, la personne active la plus âgée ou, à défaut, la personne la plus âgée.

Catégorie socioprofessionnelle

La nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles dite PCS a remplacé, en 1982, la CSP (nomenclature de catégories socioprofessionnelles). Elle classe la population selon une synthèse de la profession (ou de l’ancienne profession), de la position hiérarchique et du statut (salarié ou non). Elle est présentée dans ce tableau selon le niveau d’agrégation en 8 postes : les groupes socioprofessionnels. La version utilisée (PCS-2003) est en vigueur depuis le 1er janvier 2003. Elle a permis de regrouper des professions dont la distinction était devenue obsolète, et d’en éclater d’autres afin de tenir compte de l’apparition de nouveaux métiers ou de nouvelles fonctions transversales aux différentes activités industrielles. Au niveau de regroupement en 8 postes, les évolutions par rapport à 1999 n’en sont pas sensiblement affectées.

Remarque(s) De plus, depuis 2004, le recensement permet de mieux prendre en compte les actifs ayant un emploi, même occasionnel ou de courte durée, et qui sont par ailleurs étudiants, retraités ou chômeurs. Ce changement peut avoir une incidence sur la répartition des actifs ayant un emploi selon leur catégorie socioprofessionnelle.

Source

Ces données sont issues des Recensements de la Population de 1999 et de 2006 (exploitations complémentaires).

Ménages 2006Nombre de ménages% des ménagesEvolution des ménages 1999-2006 (en %)Population des ménagesNombre de personnes par ménage
Ensemble4 829 3561007,111 285 5222,34
Agriculteurs4 9300,1-7,214 9283,03
Artisans, commerçants, chefs d'entreprises200 0694,1-6,8610 5683,05
Cadres, professions intellectuelles supérieures1 027 86921,324,42 597 3672,53
Professions intermédiaires840 85517,492 018 2092,4
Employés687 21614,24,41 594 2742,32
Ouvriers613 85012,7-81 884 9473,07
Retraités1 176 85824,411,22 013 4241,71
Autres sans activité professionnelle277 8425,8-9,6551 8051,99

Juin 2009, Mipes
Mipes - 115 rue du bac - 75007 Paris