Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Lutter contre la précarisation des seniors parisiens

01/04/2011

Lutter contre la précarisation des seniors parisiens

La Ville de Paris renforce les aides pour lutter contre la précarisation des seniors parisiens.

La précarisation des seniors est un phénomène national qui est plus accentué à Paris que dans le reste du pays : 12,6% des Parisiens âgés de 60 à 74 ans vivent en deçà du seuil de pauvreté, contre 9,9% au niveau national.

Dans ce contexte, la Ville de Paris a décidé de renforcer ses efforts auprès de ce public :
• en créant « Paris Solidarité », une nouvelle aide complémentaire au minimum vieillesse avec pour objectif qu’aucun senior ou personne en situation de handicap ne vive à Paris avec moins de 840 euros par mois dès le 1er avril 2011.
Cette aide remplace l’Allocation Ville de Paris (AVP) qui bénéficiait exclusivement à ceux dont les ressources étaient inférieures à 775 euros. Elle peut concerner près de 24 000 usagers, dont 7 000 qui ne bénéficiaient pas de l’AVP.

• en étendant le dispositif « Paris Logement »
Afin de permettre aux seniors et aux personnes en situation de handicap de rester dans leur logement, la Ville de Paris étend le dispositif « Paris Logement » à ces derniers. Cette extension concernera potentiellement 7 700 nouveaux bénéficiaires.
Créé le 1er octobre 2009, « Paris Logement » est une aide allant de 80 euros à 110 euros mensuels pour les locataires qui consacrent au moins 30% de leurs ressources mensuelles à leurs charges de logement, avec des ressources inférieures à 1100 euros (pour les personnes seules et les couples sans enfant) ou à 1600 euros (pour les couples avec un enfant).

• en exonérant toutes les personnes âgées ayant des revenus inférieurs à 1000 euros (contre 695 euros actuellement) de la participation à l’APA1 . Cette nouvelle mesure extralégale, mise en place avant fin 2011, concernera 4300 personnes bénéficiaires de l’APA.
En 2010 : 30 000 personnes bénéficiaient de l’APA à Paris (avec une croissance annuelle entre 8 et 10% ces dernières années).

Depuis janvier 2010, la MIPES anime un groupe de travail portant sur « La précarité des seniors ».

Pour en savoir plus, consulter le site de la ville de Paris.

1. APA :Allocation Personnalisée d’Autonomie

Partager Envoyer Impression