Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Recueil Statistiques

Recueil de données 2008

Accès à l’emploi


Les caractéristiques des demandeurs d’emploi en fin de mois (DEFM) de catégories A, B, C au 31 décembre 2008
Paris Hauts-de-SeineSeine-Saint-DenisVal-de-MarnePetite couronneSeine-et-MarneYvelinesEssonneVal-d'OiseGrande couronneÎle-de-FranceEvolution IDF sur 1 an (en %)France métropolitaine
 
DEFM
Catégorie A, B, C*142 934 71 45393 96161 187226 60154 59054 63446 30360 572216 099585 6341,13 301 352
 
Sexe (en %)
Homme51,2 50,852,351,151,549,951,550,651,050,851,23,248,4
Femme48,8 49,247,748,948,550,148,549,449,049,248,82,151,6
 
Age ( en %)
16-24 ans6,7 10,113,512,812,218,514,816,115,916,312,49,018,5
25-49 ans75,1 72,269,870,670,765,568,267,967,567,270,5-0,366,1
50 ans et plus18,2 17,716,716,717,015,917,016,016,616,417,12,115,4
 
Niveau de formation ( en %)
Inférieur au CAP (V bis et VI)12,9 15,827,019,021,320,118,020,122,720,318,9-1,419,0
Niveau CAP BEP (V)14,4 22,529,026,826,436,930,231,533,533,125,91,439,1
Niveau bac (IV)20,0 20,321,422,021,221,719,721,420,720,920,81,619,8
Niveau supérieur au bac (I, II et III)52,6 41,122,231,930,821,131,926,622,925,534,12,221,9
Non précisé0,1 0,30,40,30,30,20,20,30,30,30,2-1,20,2
 
Qualification du métier recherché (en %)
Indépendants2,8 3,62,02,42,63,73,92,82,83,32,9-3,54,8
Ouvriers non qualifiés2,2 2,97,24,75,29,76,07,06,77,35,27,710,3
Ouvriers qualifiés8,7 13,120,616,417,119,516,519,020,618,915,75,219,1
Employés administratifs7,3 11,813,013,212,713,612,313,514,113,411,6-1,530,9
Employés de commerce et de service18,0 23,630,626,027,127,124,826,428,726,824,80,410,1
Professions intermédiaires12,9 14,811,114,413,213,015,014,113,313,813,3-1,512,3
Cadres48,0 29,915,222,521,813,221,416,913,616,226,11,412,3
Non précisé0,1 0,30,40,30,30,20,20,30,30,30,20,2
 
Ancienneté
Chômage de longue durée (> 1 an)61 187 23 27731 07819 41073 76515 20416 67411 99319 14463 015197 967-5,2997 040
% dans le total des DEFM42,8 32,633,131,732,627,930,525,931,629,233,830,2

* Sont inscrits en catégorie A, B, C les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ou ayant exercé une activité réduite courte ou longue au cours du mois

Source : DARES / Pôle Emploi

Télécharger au format csv
Excel : enregistrer puis ouvrir

Impression

Les caractéristiques des demandeurs d’emploi de catégories A, B, C au 31 décembre 2008

La hausse de l’emploi salarié francilien a été stoppée en 2008 par le retournement de la conjoncture économique au cours de l’été.

4,1 millions de salariés étaient employés dans le secteur concurrentiel non agricole en Ile-de-France à la fin 2008, soit 10 500 postes supplémentaires en un an selon les données provisoires de l’Unedic (+0,3%). C’est légèrement plus que la hausse observée en France métropolitaine (+2,0%). En Essonne, dans les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis, l’emploi a commencé à baisser en 2008. L’industrie a détruit des emplois, alors que la tendance est restée positive dans le BTP, grâce à un bon début d’année, et dans le tertiaire.

Selon les estimations de l’INSEE1, après avoir reculé de deux points entre 2004 et 2007, le taux de chômage localisé en Ile-de-France est resté stable en 2008, autour de 6,8%. Si la baisse s’est prolongée en Seine-Saint-Denis et à Paris (-0,3 point en un an), une hausse a été observée en Seine-et-Marne (+0,2 point). Les taux de chômage localisés sont restés stables dans les autres départements.

A la fin décembre 2008, 406 784 personnes inscrites à Pôle emploi recherchaient un emploi à durée indéterminée ou non, à temps plein ou partiel, étaient immédiatement disponibles pour l’occuper et n’avaient pas travaillé, même une heure, au cours du mois (catégorie A). A ceux-ci, s’ajoutaient 178 850 inscrits à Pôle emploi, ayant exercé une activité réduite au cours du mois : intérim, contrats à durée déterminée… (catégories B et C).

Au total, on comptait ainsi en Ile-de-France 585 634 demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi et immédiatement disponibles pour un emploi, soit 17,8% du total national (France métropolitaine). Ce nombre a augmenté de 1,1% en un an contre +4,9% en France métropolitaine.

La demande d’emploi a recommencé à augmenter d’abord en grande couronne, notamment en Seine-et-Marne et en Essonne. Elle s’est généralisée à tous les départements franciliens en fin d’année. Toutefois, sur l’année, elle reste modérée à Paris, en Seine-Saint-Denis et en Val-de-Marne. Elle atteint +6,0% en Essonne en catégorie A, B, C, soit davantage qu’en France métropolitaine.

Le nombre de jeunes inscrits à Pôle emploi a fortement augmenté en un an (+9,2%), les ouvriers (+5,9%), les hommes (+3,1%).

Les modifications intervenues en mars 2009 dans la publication des chiffres du marché du travail (suivant les recommandations du rapport de Foucauld sur la mesure du chômage) ont entraîné des changements dans le recueil statistique. Les données sont présentées désormais selon les nouvelles catégories de demandeurs d’emploi (A, B et C) qui ne dépendent plus du type de contrat recherché, mais du nombre d’heures de travail effectuées au cours du mois (voir partie « définitions »).

1 La méthodologie de calcul du taux de chômage a été revue en 2007 et a donné lieu à la publication d’une nouvelle série, calée sur la définition du chômage au sens du BIT