Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Recueil Statistiques

Recueil de données 2008

Logement


Les bénéficiaires d’une aide au logement au 31 décembre 2008
ParisHauts-de-SeineSeine-Saint-DenisVal-de-MarnePetite couronneSeine-et-MarneYvelinesEssonneVal-d'OiseGrande couronneÎle-de-France
Nombre total d'allocataires CAF 395 172 249 153294 580219 294763 027 200 712203 375183 878189 711777 6761 935 875
dont bénéficiaires d'une aide au logement
Nombre240 038 117 690169 255110 142397 087 84 88677 53577 31887 264327 003964 128
en % du nombre total d'allocataires CAF60,7 47,257,550,252,0 42,338,142,046,042,049,8
Evolution 2008/2007 (en %)6,9 6,96,26,46,5 7,47,710,05,97,77,0
Population couverte par une aide au logement en % (*)18,3 16,030,219,822,0 17,513,616,420,616,919,1
 
Structure par type de prestation (en %)
 
Bénéficiaires d'APL 27,8 45,958,550,852,6 57,657,256,560,057,948,2
- Location ou "foyer" (**) 27,7 45,656,249,851,3 51,955,054,056,654,446,5
- Accession0,1 0,32,31,01,3 5,72,12,63,43,51,8
Bénéficiaires d'ALF 12,5 17,623,921,421,3 21,817,421,422,920,919,0
- Location ou "foyer" (**) 11,7 15,718,017,817,3 13,913,015,514,614,214,9
- Accession0,8 1,85,93,64,0 7,94,45,98,36,74,1
Bénéficiaires d'ALS 59,7 36,517,727,926,1 20,625,422,117,121,232,8
- Location ou "foyer" (**)59,1 35,916,827,225,3 19,624,721,116,120,232,0
- Accession0,7 0,70,90,70,8 1,00,70,91,00,90,8
 
Logement en "foyers"
 
Nombre de bénéficiaires d'une aide au logement en "foyer" (**)18 651 9 72910 1107 62127 460 5 4256 9256 8966 65925 905 72 016
% de bénéficiaires d'une aide au logement en ""foyer"" (**)7,8 8,36,06,96,9 6,48,98,97,67,97,5

(*) Il s’agit des allocataires d’une aide au logement et les conjoints, enfants et personnes à charge pris en compte pour le calcul de l’aide, rapportés au recensement de la population 2006 de l’INSEE
(**) ou en structure collective ou en résidence sociale

Sources : Caisses d’Allocations Familiales d’Île-de-France, Insee Recensement de la population 2006

Télécharger au format csv
Excel : enregistrer puis ouvrir

Impression

Au 31 décembre 2008, plus de 964 000 allocataires franciliens bénéficient d’une aide au logement (toutes aides au logement confondues) soit un allocataire sur deux. Ce nombre a augmenté cette année de 7 % pour des raisons sans doute essentiellement administratives. En effet les nouvelles modalités d’acquisition des ressources des allocataires par les Caf auprès de la Direction Générale des Impôts ont eu pour conséquence de « geler » en 2008 le réexamen des aides au logement traditionnellement effectué en juillet. Ainsi, le montant de l’aide au logement repose toujours en décembre 2008 sur les paramètres pris en compte pour l’aide au logement de décembre 2007 : soit pour les locataires, la quittance de loyer de janvier 2007 et les ressources de l’année 2006. En janvier 2009 aura lieu le réexamen des droits à partir de la quittance de janvier 2008 avec les ressources 2007.

Du fait de cette année particulière, alors que depuis un certain temps le nombre d’accédants à la propriété aidés diminuait, leur nombre est en 2008 en hausse notable (8 %). En revanche, le nombre de résidents en foyers aidés a moins progressé (2,5%). En moyenne, un bénéficiaire francilien d’aide au logement sur deux ne reçoit que cette prestation de la Caf et 16 % cumulent aide au logement et au moins un minimum social versé par la Caf (RMI, AAH, API). Plus de deux millions deux cent mille Franciliens habitent un logement pour lequel la Caf verse une aide au logement. C’est un peu moins d’un cinquième de la population. C’est beaucoup plus en Seine-Saint-Denis puisque trois personnes sur dix sont concernées par ce soutien, le second département le plus aidé est le Val-d’Oise mais avec un niveau de couverture assez proche de la moyenne régionale (20,6 %).

Les allocataires d’une aide au logement sont pour 39 % d’entre eux en activité professionnelle (salariés ou travailleurs indépendants), pour 10 % au chômage, pour 13 % en retraite, pour 12 % étudiants et pour 3 % en invalidité. Une minorité relativement importante (23 %) n’appartient à aucune de ces catégories. La colocation est utilisée par 15 % des étudiants aidés pour leur logement. Parmi les autres catégories aidées pour leur logement c’est une pratique émergente qui concerne 2 % d’entre eux. Finalement toutes catégories d’allocataires confondues, 4 % vivent en cohabitation en région. Mais à Paris ils sont relativement plus nombreux (7,5 %).

En décembre 2008, chaque allocataire francilien aidé pour son logement a reçu en moyenne 222 €. Selon le département, le montant reçu oscille de 211€ dans les Yvelines à 240€ en Seine-Saint-Denis.