Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Recueil Statistiques

Recueil de données 2008

Logement


L’évolution du parc, sa structure et son occupation
Paris Hauts-de-SeineSeine-Saint-DenisVal-de-MarnePetite couronneSeine-et-MarneYvelinesEssonneVal-d'OiseGrande couronneÎle-de-France
 
Parc de logements en 2007 (1) 1 128 741 670 135562 068531 7991 764 002476 008532 756458 868420 6821 888 3144 781 057
 
Parc social (2)
nombre de logements sociaux au 01/01/2003212 732 180 682201 648156 084538 41489 636112 40295 103104 102401 2431 152 389
nombre de logements sociaux au 01/01/2004215 034 182 074201 385157 068540 52791 517112 21096 388107 223407 3381 162 899
nombre de logements sociaux au 01/01/2005216 589 184 412201 913158 502544 82792 504113 16296 614109 224411 5041 172 920
nombre de logements sociaux au 01/01/2006217 272 186 071202 833159 579548 48391 552113 55397 533109 806412 4441 178 199
nombre de logements sociaux au 01/01/2007219 657 188 086210 185162 421560 69290 234113 71097 637110 337411 9181 192 267
nombre de logements sociaux au 01/01/2008225 460 185 833202 397163 296551 52690 078115 54096 439112 365414 4221 191 408
 
Logements neufs (3)
logements commencés 20032 099 4 4663 9303 13811 5346 2903 6673 2833 37816 61830 251
logements commencés 20042 123 4 6324 9853 79913 4167 4493 5873 8613 67018 56734 106
logements commencés 2005917 3 8075 5414 79814 1468 8274 5723 5833 70620 68835 751
logements commencés 20063 175 4 1884 8725 32114 3817 9803 9153 9123 47119 27836 834
logements commencés 20072 404 6 5765 7793 61715 9727 5792 6304 9563 86719 03237 408
logements commencés 20082 313 5 7825 3053 43314 5206 3755 9885 0434 81022 21639 049
 
Financement locatif social (4)
nombre de logements PLS/PLA/PLUS * (2003)3 761 1 5951 3431 8574 7951 2131 3481 1989044 66313 219
nombre de logements PLS/PLA/PLUS * (2004)4 041 2 1482 0271 6795 8541 6601 1951 8121 2965 96315 858
nombre de logements PLS/PLA/PLUS * (2005)3 767 1 5341 8151 9715 3201 6541 0041 1301 4965 28414 371
nombre de logements PLS/PLA/PLUS * (2006)4 736 2 5902 4342 2517 2751 9301 2101 5591 5226 22118 232
nombre de logements PLS/PLA/PLUS * (2007)5 760 2 1392 7532 9887 8801 6981 3302 6201 8467 49421 134
nombre de logements PLS/PLA/PLUS * (2008)5 781 2 2063 4113 7149 3312 1922 5652 7412 0689 56624 678
 
Financement accession sociale
nombre de prêts à taux zéro année 200369 5421 0756072 2242 1188321 0391 0235 0127 305
nombre de prêts à taux zéro année 200467 1628113171 2901 5846016255203 3304 687
nombre de prêts à taux zéro année 2005 (5)2 225 2 1723 7842 7178 6734 2922 7103 2193 03013 25124 149
nombre de prêts à taux zéro année 20063 675 3 9665 3724 32813 6665 5314 4134 5464 39318 88336 224
nombre de prêts à taux zéro année 20074 390 4 5836 1654 56715 3155 7574 4295 1214 78220 08939 794
nombre de prêts à taux zéro année 20083 419 3 7695 5304 00613 3054 6873 8964 6674 24617 49634 220
 
Occupation du parc social (6)
ménages revenus < 20 % plafonds** (2000)13,0% 12,0%15,0%11,0%12,8%14,0%11,0%12,0%13,0%12,4%13,0%
ménages revenus < 20 % plafonds** (2003)14,8% 11,8%17,4%14,0%14,6%15,0%10,4%13,5%14,0%13,1%14,8%
ménages revenus < 20 % plafonds** (2006)21,7% 12,7%22,3%16,1%18,7%18,4%13,9%15,7%16,9%16,8%17,5%
ménages d'isolés (2000)45,0% 34,0%29,0%31,0%31,2%26,0%27,0%26,0%26,0%26,3%32,0%
ménages d'isolés (2003)41,0% 33,7%29,2%31,0%31,2%28,2%27,6%26,3%27,2%27,3%31,4%
ménages d'isolés (2006)38,8% 34,7%29,6%30,9%32,4%28,7%28,7%27,7%27,7%28,1%31,6%

(1) Dernière année disponible - Nombre de résidences principales – Sources FILOCOM
(2) Enquête annuelle sur le Parc Locatif Social (EPLS)
(3) Système d’Information et de Traitement Automatisé des Données Elémentaires sur les Logements et les locaux (SITADEL) Logements ordinaires seuls, hors résidences personnes âgées, résidences sociales, étudiants, tourisme..
(4) En 2004 et 2005, hors logements financés par l’ANRU
(5) L’ouverture à l’ancien du PTZ en 2005 explique la forte augmentation de cette année là
(6) Enquête sur l’Occupation du Parc Social (OPS)


* PLA = Prêt Locatif Aidé, PLUS = Prêt Locatif à Usage Social
** Pourcentage des ménages avec des revenus inférieurs à 20% du plafond d’entrée en logement HLM

Source : DREIF

Télécharger au format csv
Excel : enregistrer puis ouvrir

Impression

Le volume du parc social à l’échelle francilienne, après avoir connu une hausse importante entre 2003 et 2007, s’est stabilisé en 2008. Ces chiffres, issus de l’enquête sur le parc locatif social (EPLS) peuvent s’expliquer en partie par le déconventionnement du parc de certains bailleurs ; mais aussi et surtout par des recalages statistiques opérés entre 2007 et 2008.

Le nombre de logements sociaux (PLS, PLA-I, PLUS) financés est en augmentation d’année en année depuis 2003. Il a atteint le chiffre record de 24 678 logements financés en 2008, alors qu’on en finançait seulement 13 219 en 2003. Cette augmentation concerne tous les départements franciliens (+53,7% à Paris, + 94,5% dans les départements de petite couronne, + 105% dans les départements de grande couronne).

Le parc de logements neufs dont la construction commencée dans l’année, à l’échelle francilienne, est de plus en plus dynamique puisqu’il augmente un peu plus chaque année. Ainsi, durant l’année 2008, la construction de 29% de logements de plus qu’en 2003 a démarré (environ 39 000 logements contre un peu plus de 30 000). Cette augmentation a été constatée dans tous les départements franciliens.

Le nombre de logements financés en accession sociale à la propriété a lui aussi connu une croissance exponentielle durant cette période 2003/2008. 34 220 logements en PTZ ont été ainsi financés en 2008 contre 7 305 en 2003.

La dernière enquête triennale de 2006 sur l’occupation du parc social confirme l’appauvrissement des ménages dans le parc social, partout en augmentation, mais plus particulièrement en Seine-Saint-Denis. En Ile de France en 2006, 17,5 % des ménages avaient des ressources inférieures à 20 % du plafond d’entrée dans les HLM contre 14,8 % en 2003 et 13 % en 2000.

La part des ménages isolés reste stable au niveau régional. Elle diminue cependant à Paris et progresse en petite et grande couronne. Tout comme en 2000 et 2003, elle s’accroît de la périphérie vers le centre de la région.